Backintime : backup Linux chiffré ou non, local/SSH, avec GUI

Le backup c’est la vie :)

En tous cas des heures de gagnées et de la sérénité en cas de pépin. (bis)

 

J’avais parlé de Déjà-dup que j’ai remplacé il y a quelques mois par Backintime. C’est l’équivalent de Time Machine sur OSX, mais libre et pour Linux. Les 2 programmes me semblent équivalents et me donnent en tous cas entière satisfaction.

Backintime se lance en USER ou ROOT et permet de faire un backup complet et/ou incrémentale des fichiers/dossiers désirés. Il gère aussi les exclusions. Il se met en CRON pour tourner tous les XYZ, à votre guise. Je le trouve très simple à utiliser. Je m’en sers pour du backup sur du montage local via NFS et rClone.

 

Voici la doc. Il ne tourne que sur Linux : Debian/Ubuntu, Archlinux, code source. Simple à configurer voici ce que donne le mien. Notez, à la fin, que les logs permettent de chercher/voir clairement les ajouts/suppressions/modifications apportées par rapport à l’ancien backup.

 

 

 

 

(2 944 vues)
0 0 vote
Note d'article
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tout

Merci pour l’article, ça fait un moment je me dit qu’il faudrait que je backup la configuration de mon serveur. Mais l’idée d’utiliser la ligne de commande me motivé pas le moins du monde…

Merci. A tester ;)